Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Actualité, agenda, événements > Toute l’actualité > Les 126 baptisés de Pâques 2019

Les 126 baptisés de Pâques 2019

« Allez ! De toutes les nations faites des disciples :
baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit »

(Mt 28, 19)

Appel décisif des catéchumènes

Lors de la vigile pascale, le 20 avril, 126 catéchumènes de notre diocèse recevront les sacrements de l’initiation chrétienne.
Qui sont ces personnes qui demandent le baptême à l’âge adulte ?
28% sont des hommes, 72% des femmes, ce qui reflète la moyenne sur l’ensemble de notre pays. Ils sont jeunes pour la majorité d’entre eux : si le doyen a 84 ans, 70% d’entre eux ont moins de 40 ans dont 20% ont moins de 25 ans.
Ils sont d’origine religieuse variée : 20% disent ne pas avoir de religion ; 18% viennent de familles musulmanes ou islamo-chrétiennes. Les plus nombreux viennent d’une famille chrétienne (55%). Ils n’ont pas été baptisés enfants parce que leurs parents voulaient leur laisser le choix ou parce qu’eux-mêmes n’étaient pas très croyants, ou bien encore parce qu’ils se sont laissés dépasser par les événements de la vie.

C’est au moment où ils s’engagent en couple ou deviennent parents que certains se posent la question du sens à donner à leur vie et se tournent vers la foi chrétienne. La préparation de leur mariage avec un baptisé, la naissance et le baptême voire la première communion ou la confirmation d’un enfant sont souvent à l’origine de leur démarche. Parfois, c’est un événement plus douloureux, la maladie, la mort d’un proche qui leur permet de découvrir la présence de Dieu dans leur vie et initie leur demande.

Il n’est pas rare de voir des familles entières se mettre en route. Ainsi des époux, des frères et sœurs, parent et enfants d’une même famille cheminent en même temps vers l’un ou l’autre sacrement de l’initiation chrétienne, souvent entraînés par le témoignage de l’un d’entre eux qui est moteur pour sa famille.

Réjouissons-nous et rendons grâce pour toutes ces femmes et tous ces hommes qui répondent à l’appel du maître de la moisson.

J’ai été baptisé lors de la Vigile pascale de 2014. Un mois plus tard, durant un pèlerinage à Chartres, j’ai eu l’occasion de faire pour la première fois une lecture lors de la messe. Durant une année, j’ai tenté de prendre la mesure de mon engagement envers Jésus, mais j’avais encore une appréhension et une certaine timidité à prendre ma place dans la communauté paroissiale. Je lisais la Bible, seul, venais à la messe dominicale et essayais de mettre en pratique la Parole de Dieu dans ma vie. Au fur et à mesure, j’ai fait l’effort de prendre ma place dans ma communauté paroissiale en intégrant l’équipe liturgique. Ce premier engagement m’a permis de me sentir plus à l’aise dans ma vie en Église et a vivifié ma foi en m’impliquant réellement. Ainsi, c’est plus naturellement que je suis devenu membre de l’équipe animatrice de la paroisse en 2016. Je poursuis ainsi l’engagement que j’ai pris le soir de mon baptême.

Kévin, baptisé en 2014,
engagé dans l’animation de sa paroisse (Brétigny)
Mgr Michel Pansard
Chemins de résurrection en prison
Témoignage du père Bertrand Delcey
La Croix