Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Célébrer, prier, étapes de la vie > Communautés > Bénédictines de Limon

Bénédictines de Limon

Communauté religieuse féminine

Le Fondateur
St Benoît


Saint Benoît et son époque
vers 480 : Peu après la fin de l’empire romain d’occident, naissance de Benoît, à Nursie, en Italie. Benoît, béni par la grâce et par le nom...
482 : Clovis, Roi des Francs
493 : l’Italie est aux mains des Barbares
Adolescent, il part à Rome pour ses études classiques, mais... Par désir de plaire à Dieu seul, il se mit en quête de l’habit monastique. Benoît le fugitif... Il fait une première expérience de vie communautaire et d’abbatiat, qui se solde par une tentative d’empoisonnement. Il retourne vers sa chère solitude, seul sous le regard de Celui qui voit tout, et là, il habite avec lui-même...
Rejoint par des compagnons, il construit aux environs de Subiaco 12 petits monastères. Un prêtre jaloux s’en prend aux disciples de Benoît qui s’efface humblement et part s’installer ailleurs... Benoît, le serviteur de Dieu...
529 : Fondation du Mont Cassin
vers 530 : Rédaction de la Règle de Benoît
Le saint qui fut absolument incapable d’enseigner autrement qu’il ne vécut
vers 560 : Mort de Benoît : le bien-aimé, le béni du Seigneur est monté au ciel
vers 580 : la prophétie de Benoît qui avait pleuré sur la destruction de son monastère par les Lombards.
593 : Le pape grégoire le Grand écrit la vie de Saint Benoît (les textes en talique en sont des extraits)

Histoire du monastère
- La Révolution française et l’Empire
Dès 1789, la famille de Condé quitte la France. Après un essai de vie religieuse chez les capucines, à Turin, la princesse Louise rejoint Dom de Lestrange et les cisterciennes en Suisse. la guerre les oblige à fuir jusqu’en Russie. En 1802, elle fait profession religieuse à Varsovie, chez les Bénédictines du Saint Sacrement. Devant l’avance des troupes napoléoniennes, elle devra fuir de nouveau, vers l’Angleterre. Elle reviendra en France, après 25 ans d’exil, au terme d’un périple de quelques 6 000 km.
- La Restauration
Louis XVIII propose à la princesse de Condé d’installer un monastère dans l’ancien domaine des Templiers : lieu symbolique puisque la famille royale y avait été incarcérée.

- La seconde République
A la chute de Louis-Philippe en 1848, le gouvernement révoque la donation du Temple et donne 15 jours aux religieuses pour quitter les lieux. La Communauté achète un hôtel particulier 20 rue Monsieur à Paris et l’aménage en monastère. Le petit pensionnat, ouvert dès la fondation, permet aux Soeurs de gagner leur vie
- La suppression de l’enseignement religieux
A la suite des lois anticléricales du début du XXème siècle, la communauté qui avait un statut de congrégation enseignante est, en 1904, déclarée dissoute et ses biens mis sous séquestre. Les Soeurs restent cependant à Paris jusqu’en 1938. A la fin de longs procès entre les héritiers de la princesse, le monastère est mis en vente. La communauté s’installe provisoirement à Meudon. Un " provisoire " qui durera 13 ans...
-  L’après-guerre 40-45
La propriété a été achetée en 1931, mais la construction du monastère ne débute qu’après la guerre de 1939-1945 ; en juin 1950, la première pierre de l’église est posée par Mgr Roncalli, futur Jean XXIII. Les moniales s’installent enfin à Limon en novembre 1951

Spritualité
« Votre vie monastique peut annoncer l’Absolu de Dieu » ; elle possède aussi un merveilleux et mystérieux pouvoir de fécondité spirituelle. Pourquoi ? Parce que votre amour,... tout ce que vous êtes, tout ce que vous faites chaque jour, l’office psalmodié ou chanté, la célébration de l’Eucharistie, le travail, le respect de la clôture et du silence, tout est assumé, sanctifié par le Christ... Un jour, l’Eglise, au nom même du Christ, a pris possession de toutes vos puissances de vivre et d’aimer. C’était votre profession monastique. Renouvelez-la - souvent ! Sans chercher à savoir comment Dieu utilise votre collaboration, à l’exemple des saints, consacrez-vous toujours davantage ! " (Jean-Paul II aux contemplatives )
Du levant au couchant du soleil, loué soit le nom du Seigneur.La lune et la chouette se lèvent pour chanter à leur Créateur les Matines ontologiques.
Et nous, qui pouvons connaître et aimer, quelles Matines dirons-nous ? S’agit-il seulement de la Puissance Creatrice et gubernatrix ? C’est le Rédempteur et l’Epoux

- La prière
La prière est à la source et à l’aboutissement de tout engagement. Jean Paul II
Recevez le livre de la prière de l’Eglise, afin de chanter sans cesse la louange du Père et d’intercéder pour le salut du monde entier (rituel de la Profession)
Ecoute ma prière, seigneur, entends ma voix qui te supplie (Ps 85)
Ta parole est la lumière de mes pas, la lampe de ma route (Ps 118)
Je te rends grâce de tout mon coeur, Seigneur mon Dieu (Ps 85)
Je t’aime, Seigneur, ma force (Ps 17)
Il m’appelle, et moi je lui réponds, dit le seigneur...

- Le travail
Enlevons les toiles d’araignées, et, demain, elles se retrouveront invinciblement à la même place.
" Le Fils de Dieu, les bras ouverts,
a tout saisi dans son offrande,
l’effort de l’homme et son travail,
le poids perdu de la souffrance.
L’élan puissant de son amour
attire à lui la terre entière,
il fait entrer dans son repos
le monde en marche vers le Père
(Hymne)
Ils seront vraiment moines quand ils vivront du travail de leurs mains.
Le magasin monastique, avec des produits artisanaux de Limon et de beaucoup d’autres monastères, et la librairie, vous accueillent

- La vie fraternelle
Récréation : " L’un chante et l’autre donne le ton "
Seigneur, garde-nous unies autour de notre abbesse : affermis-nous dans l’humble service de ta louange, la joie d’une vraie communion fraternelle et l’intercession pour le monde entier...
Aide-nous à construire la communauté dans le respect, le support des infirmités physiques et morales, l’obéissance mutuelle, pour que, ne préférant absolument rien au Christ, nous parvenions toutes ensemble à la vie éternelle... "
(Rituel de la bénédiction de l’Abbesse)

- L’accueil
On recevra comme le Christ en personne tous les hôtes qui surviendront, car lui-même doit dire un jour : " J’ai demandé l’hospitalité et vous m’avez reçu " et l’on rendra à chacun l’honneur spécial qui lui est dû. Saint Benoît

- La communauté offre à chacun la possibilité de faire halte,
de participer à la prière liturgique, de prendre du temps pour se reposer, se ressourcer, parler ou se taire, préparer un événement important, chercher des points de repère pour trouver, retrouver le sens profond de sa vie.
Ouverture aux habitants du village, attention au monde scientifique, présence aux communautés chrétiennes, aux groupes de prières, et aux laïcs ayant un lien privilégié avec le Monastère, bibliothèque de prêt...
" Les monastères ont plus que jamais la vocation de demeurer des lieux de paix et d’intériorité " JeanPaul II
C’est l’oeuvre commune des hôtes et des moniales.

Parcours d’une vie de moniale
- Découverte de l’appel à la vie monastique... retraites à l’hôtellerie, puis entrée au postulat.
Venez et voyez... (Jean 1, 39)
- 1 an après, vêture et entrée au noviciat : Soeurs, vous êtes venues pour chercher Dieu. Saint Benoît vous propose sa règle de vie. Vous l’avez lue, c’est en toute liberté que vous pouvez l’accepter ou la refuser.
La postulante : Je mets en Dieu mon espérance... L’abbesse : Recevez l’habit des novices.- 2 ans après : Profession temporaire... par le baptême vous avez été consacrée à Dieu ; voulez-vous vous engager à suivre Jésus-Christ par la Profession monastique ? Oui, je le veux- 3 ans après : Je promets pour toujours stabilité, obéissance et conversion monastique selon la Règle de saint Benoît. Accueille-moi, Seigneur selon ta parole, et je vivrai ; ne déçois pas mon attente.Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit.
- 25, 50, 60 ans après. Dans la simplicité et la joie de mon coeur, Seigneur, je t’ai donné toute ma vie ; garde-moi dans cette volonté...
Ecoute et tu parviendras (1er et dernier mot de la Règle)

Communauté en Essonne
Abbaye St Louis du Temple
43 moniales bénédictines qui vivent selon la règle de Saint Benoît et sont, dans le diocèse, communauté de prière et d’accueil.

- Invitation de l’atelier reliure
A l’occasion des Journées du patrimoine, les portes seront ouvertes aux visiteurs.


L’atelier de reliure est un atelier artisanal ouvert du lundi au samedi. Il est composé d’une équipe de 6 soeurs et d’une employée. En effet, notre emploi du temps monastique ne permet pas de faire 35 heures par semaine mais notre employée extérieure nous aide à assurer la régularité et la qualité du travail. Cet atelier avec le magasin monastique et l’accueil de l’abbaye nous
aident à vivre mais nous allons perdre quelques clients importants et nous cherchons ainsi à diversifier nos propositions et nos partenaires . Nous assurons tous types de reliure en cuir et en toiles, des brochages simples ainsi que des travaux de restauration. Il est possible aussi de concevoir des reliures cadeaux avec des albums de photos, des livres blancs, etc..des reliures avec incrustation d’émaux, ou impression de formes. Merci de nous faire connaître autour de vous. Vous êtes invités aux journées du patrimoine à découvrir l’atelier de
reliure en septembre 2006.*

- Propositions
Célébrations liturgiques avec la Communauté des Moniales

En semaine

|Laudes| 7h15 | 7h15|
| Tierce | 9h30 | 9h 45 |
| | | 10h:Messe|
|Sexte | 11h45 suivi de la Messe ||
|None |vers 13h25||
|Vêpres | 17h30 | 17h30|
|Complies| 20h | 20h|
|Vigiles | 20h45 (20h30 jours de fête) | 20h45 (20h30 jours de fête) |
|

Le Saint sacrement est exposé de 16h45 à 19h le premier vendredi du mois et tous les jeudis à l’exception du jeudi qui précède le 1er vendredi du mois.

Contacts


- Site de l’abbaye

- Ateliers de l’Association Saint Louis du Temple - RELIURE Abbaye Saint-Louis du Temple Limon
91430 Vauhallan
Mail
Tél./fax : 01.69.85.21.26 de 10h à 11h30 et de 15h à 17h

- Pour renseignements en cas de changements d’horaires, fêtes...
Tél. Porterie : 01 69 85 21 00

- Retraites personnelles ou de groupes
Sur demande
Sœur Anne-Sabine - Mail - 01 69 85 28 96

- Séjour de repos courte ou longue durée, personnes âgées valides
Soeur Raphaëlle : 01 69 85 21 20 - Mail

- Activités hebdomadaires

  • " Mémorisation de la Parole " (une heure par semaine)
    Soeur Mireille : 01 69 85 28 96
  • Bibliothèque de prêt
    * Dimanche 11h15 à 12h15
    * Mardi, vendredi et samedi 16h à 17h
    * Mercredi et jeudi 10h30 à 11h30
    Sœur Raphaëlle : 01 69 85 21 20
  • Magasin de l’Abbaye
    *Dimanche : de 11h à 12h et de 15h à 17h15
    -*Semaine : de 10h30 à 11h30 (sauf lundi matin) et de 15h à 17h15
    Sœur Andrée - Mail - 01 69 85 28 97
  • Reliure
    De 10h à 11h et de 15h à 17h sauf vendredi et dimanche
    Sœur Claire-Élisabeth - Mail - 01 69 85 21 26

- Activités mensuelles

  • Rencontres du Groupe de prière
    Apporter sa Bible
    Sœur Marie Emmanuelle - Mail - 01 69 85 21 00
  • Rencontres du groupe d’oblature :
    Soeur Marie-Claude : 01 69 85 21 00
  • Initiation à la cithare (ou approfondissement)
    Soeur Marie- Emmanuelle : 01 69 85 21 00
  • Journées monastiques
    Travail manuel, prière, partage de la Parole, marche méditative...
    Sœur Anne-Sabine - Mail - 01 69 85 28 96

- Visite guidée du monastère

Serva pacem in hoc templo : Garde la paix dans ce temple
Visite guidée des lieux de prière
" Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ " (Concile Vatican II)
_ " Le cloître, c’est le coeur du monastère. Aucun bruit, aucune conversation ne peut se permettre ici. Seuls les chants des processions qui promènent la parole de Dieu " (Mère Geneviève)

Actualité
- Profession de Soeur Florence-Gabriel
16 Novembre 2008 : le grand moment de ma vie

La profession de Soeur Florence-Gabriel en images.

Mgr Michel Pansard
Secours Catholique
Rapport sur l’état de la pauvreté en France en 2018
La Croix