Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Célébrer, prier, étapes de la vie > Baptême, mariage, ... sacrements > La confirmation

Sacrements

La confirmation

Un sacrement Pour qui ? Pour quoi ? Comment cela se passe t’il ?
Plusieurs fois Cela a t’il un coût ? Et après ?
Questions diverses Vocabulaire Prière
Catéchisme de l’Eglise Liens - Bibliographie Contact sur notre diocèse

« Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu » (Rituel de la confirmation)

Le sacrement

Jésus a promis d’envoyer l’Esprit Saint, Esprit de force, de conseil, de crainte du Seigneur à ses disciples. Et de fait, il le leur a envoyé, selon saint Luc dans les Actes des Apôtres au jour de la Pentecôte (Ac 2, 1-13). Les disciples, enfermés, emmurés dans leur peur sortent à la rencontre des pèlerins de toute la terre alors présents à Jérusalem et se mettent alors à proclamer hardiment la merveille de la résurrection de Jésus opérée par Dieu. C’est le début de l’Église, ouverte à tous, puisque tous, nous dit le texte, les entendaient proclamer les merveilles de Dieu, chacun dans sa propre langue !
Jésus, par le sacrement de confirmation et le ministère de l’évêque, successeur des Apôtres, veut aujourd’hui encore faire bénéficier les baptisés de la richesse des dons de l’Esprit Saint, leur donner sa force, les envoyer en mission, dans une communauté, l’Église où la communion n’est pas une uniformité mais une symphonie des richesses, des talents, des cultures de chacune et chacun !
Le sacrement de confirmation, comme son nom l’indique, est la confirmation, par Dieu, de la grâce du baptême. Dieu dans la confirmation, marque alors le baptisé, au plus profond de lui-même, du sceau même de l’Esprit de Dieu, de manière profonde et irréversible, comme la cire tiède est marquée par un sceau.....

A qui est-il destiné ?

À tous les baptisés qu’il confirme dans leur vocation.
- Classiquement dans notre diocèse si on a été baptisé tout petit ou assez jeune, on se prépare à la confirmation au début des années lycée....Le sacrement marque alors le baptisé de la force de l’Esprit pour vivre, debout, joyeusement, généreusement, en chrétien tout au long de sa vie.
- Mais il n’y a pas d’âge pour recevoir la confirmation, beaucoup de jeunes, d’adultes se préparent, même plus tard à la confirmation, dans un itinéraire qui est pour eux souvent la redécouverte de la grâce d’être chrétiens, de la richesse des dons de l’Esprit et de la beauté de l’importance de la communauté chrétienne pour vivre en chrétiens. Souvent mais pas seulement, c’est à l’occasion d’une démarche de mariage à l’Église, ou de préparation au baptême d’un enfant, ou encore par suite aux premières « questions » posées par les enfants sur Dieu, ou tout simplement suite à une de ces milles rencontres par lesquelles Dieu fait signe qu’ un/e adulte se sent appelé à entreprendre une démarche en vue de la confirmation.

Dans quel but ?

Accueillir l’Esprit Saint au plus profond de soi, il est Dieu plus intérieur au plus intime de chacun (Saint Augustin), être marqué au cœur par la force agissante de Dieu, redécouvrir la richesse de la vie en communauté chrétienne, dans un diocèse, une paroisse....être envoyé en mission....où l’Esprit nous précède toujours, mais où, souvent, nous avons peurs de nous aventurer, de nous exposer comme chrétiens.

Comment cela se passe-t-il ?

Qui ?
C’est l’évêque, pasteur de l’Église diocésaine, ou ceux des prêtres qu’il a délégués, qui donne la confirmation. La confirmation nous insère dans une église beaucoup plus large que notre clocher, le diocèse qui, est comme la brique de base de la grande Église, envisagée comme une communion de diocèses et dont le pape est le signe et le garant de l’unité.

Quand et où ?
- Les jeunes sont confirmés par l’évêque ou son délégué, en principe dans leur paroisse ou dans leur école catholique
- Les adultes sont confirmés par l’évêque à la cathédrale à la Pentecôte, pour celles et ceux qui ont été baptisés à Pâques, la confirmation et la première communion reçues à la Pentecôte « scellent » pour eux l’initiation chrétienne, comme la Pentecôte scelle le long temps des fêtes pascales.

La préparation
Comme tout sacrement, la confirmation se prépare. Afin que le cœur de celui ou de celle qui va être confirmé/e se dispose à recevoir le don que Dieu veut lui faire.
Pour les jeunes, un cycle de préparation est proposé dans le cadre de l’aumônerie et/ou de l’école catholique, un service diocésain accueille les jeunes qui désireraient être confirmés et ne sont pas en lien avec une aumônerie ou un mouvement d’Église

Le déroulement
La confirmation est toujours célébrée au cours d’une messe. Après l’homélie, l’évêque avec toute l’assemblée invoque l’Esprit Saint sur les confirmands, pose sur eux l’antique et très beau geste de l’imposition des mains, puis marque leur front d’une huile sainte, consacrée au cours de la Semaine Sainte, en prononçant « Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu », il peut alors leur adresser une parole d’encouragement et d’envoi en mission.

Peut-on recevoir plusieurs fois ce sacrement ?

Non. Liée au baptême dont elle est le sceau imprimé par l’Esprit au plus profond du cœur, la confirmation marque à jamais le baptisé. L’Esprit Saint, absolument libre, peut évidemment ranimer la foi et la charité des baptisés, quand et comme il le veut, en particulier à chaque eucharistie. Mais la marque imprimée par la confirmation est unique car définitive.

Combien cela coûte-t-il ?

Rien, même s’il est convenable de penser à la vie matérielle des prêtres et de la communauté chrétienne à cette occasion.

Et après ?

Confirmés, nous sommes envoyés en mission, à chacun, en tenant compte de ses aptitudes particulières et avec l’aide de la communauté chrétienne, de trouver la façon particulière et très concrète qu’il aura de servir Dieu et son prochain dans l’Église. Tous n’ont pas reçu les mêmes dons mais tous en ont reçu, à chacun de découvrir le sien et de le faire fructifier....

Questions

-  Quelle différence avec l’effusion de l’Esprit ?
L’Esprit de Dieu est absolument libre, comme le vent nous dit saint Jean (Jn 3, 8), on ne peut l’assigner à résidence et il peut s’emparer d’un homme, d’une femme quand et comme il le veut. Le sacrement de confirmation marque le baptisé du sceau, définitif, intérieur, agissant de l’Esprit Saint dans une communauté concrète et vivante, l’Église diocésaine. C’est en ce sens que baptisé, confirmé et eucharistié, un homme, une femme ont tout l’ « équipement » sacramentel pour vivre en chrétiens dans l’Église, rien n’empêche, bien au contraire pour eux de faire d’autres expériences spirituelles, mais attention on ne peut mettre la main sur l’Esprit.....

Vocabulaire

- Saint Chrême
Le Chrême est une huile consacrée par l’évêque au cours de la semaine sainte. Son nom, dérivé du mot « chrismation/Christ », dit sa fonction très particulière. Celles et ceux qui sont marqués du Saint Chrême, chrismés, oints (c’est-à-dire marqués par une onction) sont devenus semblables au Christ, d’autres Christ, plongés avec le Christ dans sa mort et sa résurrection par le baptême, confirmés dans leur vocation baptismale et missionnaire par la confirmation, configurés au Christ Pasteur s’ils sont prêtres. On emploie aussi le Saint Chrême pour marquer des objets particulièrement signifiant de la présence du Christ parmi nous : une église de pierre consacrée pour dire la sainteté à laquelle est appelée l’Église de chair, un autel pour dire la sainteté du Christ qui se donne pour nous à chaque eucharistie

Ce que dit le catéchisme de l’Église catholique

La Confirmation apporte croissance et approfondissement de la grâce baptismale :
– elle nous enracine plus profondément dans la filiation divine qui nous fait dire " Abba, Père " (Rm 8, 15) ;
– elle nous unit plus fermement au Christ ;
– elle augmente en nous les dons de l’Esprit Saint ;
– elle rend notre lien avec l’Église plus parfait ;
– elle nous accorde une force spéciale de l’Esprit Saint pour répandre et défendre la foi par la parole et par l’action en vrais témoins du Christ, pour confesser vaillamment le nom du Christ et pour ne jamais éprouver de la honte à l’égard de la croix.

Liens

- Site portail de la liturgie catholique
- Pour répondre à certaines de vos questions, consulter la "Foire Aux Questions " du Cybercuré relié au diocèse de Nanterre.

Bibliographie

- Catéchisme de l’Église catholique
- Théo, encyclopédie catholique

En février 2012, Mgr Dubost, évêque d’Evry-Corbeil-Essonnes publie un directoire d’orientations Pastorales pour la confirmation. Il a été publié à nouveau en 2015.
Possibilité de commander (dans la mesure des stocks restants)

Contact sur notre diocèse

- le Service de l’Aumônerie Publique pour les jeunes,
Tél. : 01 60 91 17 16 - Mail.
- le Service du Catéchuménat, pour les adultes - Mail.

9ème veillée de prière pour la vie
mardi 30 mai, à Notre-Dame de Paris
en présence des évêques d’Île de France.
La Croix